Actualités

Pierre Sèche en Vaucluse a participé au XVIIe Congrès International de la Pierre Sèche qui s’est tenu à Cavtat (Croatie) les 1er et 2 octobre 2021.
La pandémie avait contraint organisateurs et participants à reporter ce congrès de 2020 à 2021 et, en raison des contraintes sanitaires, il s’est tenu à la fois sur place pour une bonne moitié des participants et en ligne pour les autres dont nous étions.
Nos hôtes croates, qui animent l’association Dragodid, ont fait un travail remarquable pour assurer le bon déroulement de cette organisation complexe et cela fut une réussite : une technique bien maîtrisée, une très bonne fluidité des échanges et surtout un ensemble de communications d’un grand intérêt autour du thème « Perspectives et défis après l’inscription du savoir-faire de la pierre sèche au patrimoine mondial par l’UNESCO ».
Pierre Sèche en Vaucluse a présenté, à distance mais en pouvant dialoguer avec les autres participants, deux communications :
Les articles des communications devraient être accessibles en ligne dans le courant de l’année 2022.
La SPS a choisi Goult (Vaucluse) pour lieu du prochain congrès qui devrait se tenir en 2023. Pierre Sèche en Vaucluse sera naturellement partie prenante pour l’organisation de ce congrès.
 
 

Le débroussaillage du mur de la peste

Le 26 février, une équipe nombreuse, forte des bénévoles des Amis du patrimoine de Cabrières et de Pierre Sèche en Vaucluse, a nettoyé les abords du mur de la peste entre Lagnes et Cabrières. Cela a été l’occasion de repérer les nombreuses sections du mur qui demanderont bientôt des consolidations.

Il apparaît aussi qu’un débroussaillement important serait nécessaire qui nécessiterait des moyens plus importants que ceux des bénévoles. Aussi, un projet de débroussaillement et de restauration serait à envisager dans le cadre du Grand Site de Fontaine de Vaucluse avec les moyens appropriés.

Le mur de la peste aux Taillades

Le 2 avril, aux Taillades une quarantaine de bénévoles ont débroussaillé une section du mur de la peste d’environ 400 mètres entre le vallon de la Combe et Vidauque, ce qui a permis de dégager des vestiges d’une partie érigée entre le printemps et l’été 1721.Pierre Sèche en Vaucluse étudie et recherche depuis plusieurs années le parcours du mur de la peste dans ce secteur ; un partenariat avec la municipalité des Taillades, la section vauclusienne Fédération Française de Randonnée Pédestre et la Parc Naturel Régional du Luberon a permis de rendre visible et accessible les restes de cette partie du mur.Une visite conduite par l’historien Jean-Marc Azorin est prévue le 25 juin. Un travail de restitution et de mise en valeur devrait être entrepris par la suite.

Balade autour des systèmes d’eau de l’Aiguebrun à Sivergues

Le 28 mai, à Sivergues, 16 membres de l’association ont visité les systèmes d’eau de l’Aiguebrun et leurs aménagements connexes, guidés par Danièle Larcena et Roselyne Pilat.

Assemblée générale de l’association

L’assemblée générale de l’association a eu lieu à Saumane, le samedi 4 juin.